Informations

Quel est ce fruit aux formes étranges ?

Quel est ce fruit aux formes étranges ?



We are searching data for your request:

Forums and discussions:
Manuals and reference books:
Data from registers:
Wait the end of the search in all databases.
Upon completion, a link will appear to access the found materials.

Le fruit a la forme d'un cube ou d'un icosaèdre. Il est vert mais devient rapidement noir. La chair des fruits mûrs se sépare facilement de la graine, est sucrée et a le goût de prune séchée. La graine a une forme icosaédrique étrange, comme deux pyramides connectées.

Le fruit est vu sur la côte méditerranéenne d'Israël.


Maintenant, j'ai la réponse, et si vous lisez ceci peu de temps après avoir mangé le fruit, vous devriez probablement consulter un médecin.

Ressemble à Cascabela theviata qui est dans les Apocynaceae et l'article de Wikipedia indique clairement que le fruit est également toxique.


La nouvelle variété de pêches "UFO" a une forme étrange et un goût sucré

GAINESVILLE, Floride --- C'est un OVNI, mais il n'est pas non identifié.

Une nouvelle variété de pêche des sélectionneurs de fruits de l'Université de Floride ressemble à quelqu'un qui a pris une pêche standard et l'a aplatie. Mais ne vous laissez pas tromper par son apparence étrange, semblable à une soucoupe, la pêche a une texture ferme et le goût le plus sucré de ce côté de la frontière de l'État de Géorgie.

La pêche UFO a été créée en ajoutant un gène qui crée une chair extra-ferme à une pêche en forme de soucoupe existante qui est populaire en Asie depuis des centaines d'années, a déclaré Wayne Sherman, professeur à l'Institut des sciences alimentaires et agricoles d'UF.

"Cette pêche était la préférée des empereurs chinois parce qu'ils pouvaient la retourner dans leur main et la manger sans faire couler de jus dans leur barbe", a déclaré Sherman. « La variété que nous avons modifiée venait d'Australie, où elle était connue sous le nom de pêche australienne Saucer.

"Nous l'avons nommé d'après une soucoupe volante - un OVNI", a-t-il déclaré. "Le préfixe UF va sur toutes nos nouvelles variétés de pêches et de nectarines à texture ferme." Sherman a déclaré que les fruits à chair extra-ferme peuvent mûrir sur l'arbre. Cela signifie que les fruits auront une teneur en sucre plus élevée et seront plus sucrés que les fruits cueillis tôt et mûrissant sur les étagères des magasins, a-t-il déclaré.

Les pêches de forme irrégulière ont été populaires auprès des jardiniers amateurs, mais n'étaient pas disponibles dans le commerce car elles ne pouvaient pas résister à l'emballage et à l'expédition. "Parce que ces pêches ne sont pas rondes, une chaîne d'emballage mécanique les endommagera si elles sont molles", a déclaré Sherman. "Après avoir essayé d'en emballer, j'ai découvert que j'avais tout fait de travers et que j'ai dû revenir en arrière et y mettre le gène de texture extra-ferme." Le gène Sherman incorporé dans la pêche en forme de soucoupe n'est ni nouveau ni nouveau.

"Ce gène a été utilisé dans de nombreux autres fruits, tels que les cerises douces, les myrtilles et les nouvelles variétés de cantaloups, et même dans les tomates fermes, que les consommateurs considèrent comme des légumes mais sont en réalité des fruits", a déclaré Sherman. Avec l'ajout du trait de chair ferme et d'une couleur rouge vif, a déclaré Sherman, la pêche OVNI en forme de soucoupe pourrait être utilisée comme fruit de nouveauté à prix élevé dans les épiceries.

La pêche UFO est adaptée aux conditions de croissance subtropicales du centre de la Floride, de la région de Tampa au nord de Gainesville. Les producteurs peuvent obtenir des arbres auprès de pépiniéristes agréés par l'université pour cultiver la nouvelle variété. Les propriétaires intéressés à ajouter des fruits à leurs jardins devraient en trouver beaucoup dans leurs jardineries locales cet hiver, a déclaré Sherman.

Source de l'histoire :

Matériel fourni par Université de Floride. Remarque : Le contenu peut être modifié pour le style et la longueur.


Top 15 des plantes médicinales les plus puissantes

8 Hydnellum Peckii

Hydnellum peckii est un type spécial de champignons qui produisent du sang ou du jus comme un liquide à sa surface. Cette plante est également connue sous le nom de « champignon des dents qui saigne » . C'est le pigment écarlate qui provoque le sang comme la couleur du fluide de cette plante. Cette plante étrange se trouve principalement en Amérique du Nord et en Europe. Il est comestible, mais le sang comme le liquide a un goût extrêmement amer.

  • Hydnellum peckii a une odeur désagréable
  • La couleur des fluides sur Hydnellum peckii peut varier en orange ou rose

7 Welwitschia Mirabilis

Welwitschia Mirabilis est une plante unique que l'on ne trouve que dans le désert de Namibie. La durée de vie estimée de cette étrange plante se situe entre 500 et 1500 ans. Il peut survivre dans de nombreuses conditions météorologiques extrêmes. La chose la plus intéressante à propos de Welwitschia est que la plante n'a que deux feuilles qui poussent continuellement au fil du temps. Cette espèce étrange a également des plantes mâles et femelles séparées.

6 Lithop

Lithop peut être décrit comme des pierres vivantes, une plante qui ressemble exactement à des pierres ou des cailloux. En fait, sa forme unique est due à la fusion de deux feuilles séparées sur les bords extérieurs de la plante. Les feuilles de la plante lithop poussent pendant la saison très pluvieuse. Cette espèce de plante extrêmement étrange se trouve principalement en Afrique du Sud.

  • Le caillou épais comme les feuilles est les principales parties visibles des lithops
  • Contrairement à d'autres plantes, les feuilles du lithop sont brunes ou grises
  • Les lithops peuvent être trouvés dans différentes couleurs comme le blanc, le gris, le rose et le violet
  • Lithops vivra plus de 50 ans

5 Mimosa Pudica

Mimosa pudica également connu sous le nom de "plante sensible" ou "plante timide" originaire d'Amérique du Sud. Mais le mimosa pudica peut se voir partout dans le monde surtout dans les zones ombragées. La caractéristique la plus attrayante du mimosa pudica n'est rien d'autre que sa réponse au toucher. Ses feuilles se replient immédiatement au toucher. Le système nerveux primitif au sein de cette plante qui équilibre le flux d'eau du dessous des feuilles qui causent cette nature sensible.

4 Fleur de cadavre

La fleur du cadavre est généralement connue sous le nom de ‘titan arum’. C'est la plus grande plante à fleurs à tige principale ramifiée au monde. La fleur de cadavre est endémique de Sumatra. Pendant la floraison, la plante mesure 8,2 pieds de haut. La plante produit également une odeur d'animal en décomposition.

  • La plante cadavre ne fleurit que dans les très 40 ans
  • C'est la fleur la plus odorante et la plus grande du monde
  • Les fleurs de cadavre sont protégées par la loi car elles sont très rares

3 Rafflesia Arnoldii

Rafflesia arnoldii est la plus grande fleur individuelle du monde. En fait, elle est plus petite que la fleur de cadavre en considérant certains éléments. On le trouve principalement dans les forêts de Sumatra. Rafflesia grandira jusqu'à une taille de trois pieds. Comme la fleur de cadavre, la plante dégage une odeur désagréable et irritante. Rafflesia arnoldii est unisexuée, a un système de reproduction mâle et femelle.

Rafflesia arnoldii est la plus grande fleur individuelle du monde. En fait, elle est plus petite que la fleur de cadavre en considérant certains éléments. On le trouve principalement dans les forêts de Sumatra. Rafflesia grandira jusqu'à une taille de trois pieds. Comme la fleur de cadavre, la plante dégage une odeur désagréable et irritante. Rafflesia arnoldii est unisexuée, a un système de reproduction mâle et femelle.

2 Piège à mouches de Vénus

L'attrape-mouche de Vénus, également connue sous le nom de dionaea muscipula, est une plante carnivore. Cela signifie que la plante consomme de petits insectes et des animaux comme nourriture. Les pièges à mouches de Vénus peuvent être trouvés en Caroline orientale, en particulier chez les habitants humides. Le piège à mouches de Vénus a des lobes spéciaux pour piéger les proies.


Cycle de la vie

La plupart des femelles de phasmes déposent au hasard leurs œufs là où ils tombent sur le sol. Certaines femelles ont d'autres stratégies, comme enterrer leurs œufs dans le sol, coller leurs œufs sur une surface appropriée ou les percer dans une feuille ou tirer des œufs au loin. Une seule femelle « pondra » 100 à 1000 œufs dans sa vie.

Les temps d'éclosion peuvent varier énormément, comme quelques semaines à quelques mois. Cela dépend aussi de l'état de l'environnement des œufs.

Même les œufs ont un camouflage. Les œufs ressemblent à des graines par leur forme, leur taille et même la sensation de graines. Tout comme les graines, ces œufs ont une structure semblable à un couvercle d'où émergera la nymphe. Certains œufs attirent les fourmis et elles les amèneront au nid de fourmis, où il aura la défense de la colonie de fourmis.

Nymphes

Les stades nymphaux sont numérotés. L1 représente les nymphes qui viennent d'éclore. L2 est après la première mue de la nymphe. Ils muent généralement jusqu'au stade L6 à L9, selon le sexe et l'espèce combien il faut de mue pour atteindre ce stade adulte. Cependant, la dernière et l'avant-dernière étape ne sont souvent pas spécifiées avec un numéro. Les femelles muent généralement une fois de plus.

Après chaque mue, le phasme mangera (fréquemment) sa propre peau de mue. Ces peaux contiennent des nutriments précieux, et comme dans la nature, rien n'est laissé à gaspiller. Nymphe nouvellement éclose du phasme épineux géant - Extatosoma tiaratum (Photo de Jonas)

Adultes

Après quelques mois et plusieurs moisissures, les phasmes atteignent l'âge adulte. Il ne moisira plus. La durée de vie des phasmes varie selon les espèces. La moyenne est d'environ 12 mois, mais ils peuvent vivre plus longtemps en captivité. Certaines espèces peuvent vivre jusqu'à trois ans.

À ce stade, ils se reproduisent également et pondent de nouveaux œufs. De nombreuses espèces de phasmes sont parthénogéniques - une reproduction asexuée : sans accouplement, les femelles pondent des œufs fertiles - et ce sont des copies complètes d'elles-mêmes. Les nymphes nées de ces œufs sont donc toujours des femelles.


21 autres animaux étranges dont vous ne saviez pas qu'ils existaient

Vous pourriez penser que vous avez vu le monde entier, sous, autour et à travers, mais il y aura toujours des merveilles qui feront briller vos yeux. Même si vous êtes un passionné d'animaux, vous pouvez honnêtement vous attendre à connaître toutes les 1 367 555 espèces animales non-insectes identifiées à la surface de la Terre aujourd'hui ! De plus, de nouvelles espèces animales pourraient être découvertes au moment où vous aurez fini de lire ce texte, il y aura donc toujours de nouvelles surprises pour nous. D'un autre côté, les humains n'ont exploré que 5% des océans, il y a donc probablement beaucoup plus de créatures marines effrayantes qui se cachent dans les profondeurs.

Nous pouvons dire en toute honnêteté que notre liste comprend certains des animaux les plus rares et les plus étranges qui soient. Prenez, par exemple, le Glaucus Atlanticus &ndash un animal aquatique qui ressemble à un monstre Pokémon et a un nom tout aussi animé. Ou l'animal absolument magnifique, mais très inhabituel, appelé Okapi, qui ressemble à un croisement entre un orignal et un zèbre, mais qui est en fait lié à une girafe. Ou même l'animal rare appelé requin gobelin, qui semble avoir été trempé dans un bain trop longtemps, ce qui en fait l'une des créatures marines les plus effrayantes.

Nous vous avons déjà présenté 22 animaux étranges dont vous ignoriez l'existence et, comme nous l'avons dit, le décompte ne s'est jamais arrêté ! Voici une nouvelle liste de 21 autres animaux étranges dont vous n'avez probablement jamais entendu parler et que vous n'aurez probablement jamais vu caracoler dans votre jardin de si tôt.

Souhaitez-vous que l'un de ces animaux à l'apparence étrange devienne un animal de compagnie commun et partage le même toit avec vous ?


#5. Naked Man Orchid (Orchis italica)

Est-ce un extraterrestre ? Est-ce une anémone de mer ? Non, c'est l'orchidée de l'homme nu ! Ce petit gars (ou gars) également connu sous le nom d'orchidée de l'homme suspendu, est originaire des régions méditerranéennes et ressemble à de minuscules petits hommes nus suspendus, de leurs yeux pointillés et de leurs sourires jusqu'à leur tu-sais-quoi. Les orchidées Naked Man sont de toutes tailles et ont généralement une couleur allant du blanc violacé clair au rose violacé profond. L'orchidée homme nu est classée comme ayant un statut menacé, peut-être en raison de sa popularité en tant qu'antidiarrhéique, antiflatulent et aphrodisiaque. Autre fait fou à propos de ces fleurs amusantes : elles sont utilisées dans la fabrication de la boisson Salep, également appelée Turkish Delight.


Don Alejandro Perez Oxlaj - Loup errant


Regarder des vidéos >>

Don Alejandro Perez Oxlaj, dont le nom maya est Wakatel Utiw, Wandering Wolf, est la 13e génération d'une lignée de Maya Medicine People. Il a reçu son sac sacré à l'âge de 13 ans. Il est président du Conseil national maya des sages du Guatemala, un corps de 440 hommes et femmes sages qui représentent 23 groupes ethniques mayas du Guatemala. Il a joué un rôle déterminant dans la création de la réunion des Aînés et des prêtres autochtones des Amériques et est connu comme le Grand Aîné des Amériques. Don Alejandro détient la sagesse de la cosmologie maya et parcourt le monde en partageant les prophéties mayas sur les principaux changements terrestres à venir au cours de ce millénaire. Il est un homme-médecine et travaille comme un catalyseur pour la guérison au niveau mondial. Grand Aîné Grand-père Don Alejandro est considéré comme la Voix de la Jungle et le Messager des Mayas, nous le connaissons aussi comme 'Tata' qui le plus affectueusement, ' Grand-père ' dans sa langue maternelle. Wandering Wolf est chargé de nous guider à travers une transition évolutive prophétisée appelée le changement des âges. Il transmet des messages puissants remplis d'espoir et de promesse, et de graves avertissements sur les changements que nous devons apporter. Il nous dit que nous vivons à l'époque où les ancêtres, ainsi que les hommes et les femmes de sagesse, reviennent pour inaugurer une nouvelle ère d'harmonie mondiale et une nouvelle phase de l'évolution humaine. — Loup errant >>

La provenance mathématique de Wandering Wolf s'étend aux mathématiques traditionnelles et élégantes du calendrier maya à long compte, qui culmine dans l'année maya “Zéro,” ou environ 2012 dans le calendrier grégorien. Messager convaincant, Wandering Wolf nous avertit que nous sommes arrivés à un carrefour critique. Le message est simple et clair : nous devons changer notre façon de vivre maintenant.

Nous sommes ici dans des terres anciennes, où il y a des villes anciennes. Ici, des anthropologues sont venus les appeler des ruines parce qu'ils les ont ruinés. Ils les ont saccagés et détruits et maintenant ils les appellent des ruines. Mais ce sont vraiment des villes anciennes. Et pour nous, et le monde à savoir. En premier lieu, oui les Mayas sont ici actuellement. La nation maya commence au Mexique et va d'Arriaga à Veracruz. Il y a des Mayas du Belize, des Mayas du Guatemala, des Mayas du Honduras, des Mayas du Salvador et une petite partie du Nicaragua. Les pyramides sont ici dans la maison des Mayas pour la nation Maya. Ce que nous voulons en cela, c'est que tout le monde comprenne que nous ne sommes pas des sacrificateurs humains. Ce sont des idées que les gens ont recueillies dans des livres diffamant le peuple maya - ce n'est pas la vérité. — Le changement des âges >>



Des questions légitimement bonnes de la part des pro-vie. Quelles sont vos pensées, r/athéisme?

Il y a de très bonnes questions là-dedans, et bien qu'aucune des questions ne me fasse changer d'avis sur la question, je pense que ces choses doivent être soigneusement réfléchies lorsque l'on développe son opinion sur les droits moraux et légaux. à l'avortement

Personnellement, je ne me soucie pas de savoir si un zygote est terminé un jour après sa conception ou un jour avant la naissance du bébé. Je mettrais cependant quelques restrictions au troisième trimestre.

Personnellement, je pense qu'une femme devrait avoir le droit d'avorter pour quelque raison que ce soit

non. Cette question ne serait pas une question si la contraception et une bonne éducation sexuelle avaient lieu dans les écoles

la vie n'est pas la question. Techniquement, tout dans notre corps est vivant, même le zygote non développé. À quel moment l'enfant en développement devient-il une personne, c'est ce qu'il doit débattre. Le fœtus a un taux de survie de <50% à 24 semaines (6 mois) et

100 % à 30 semaines (jusqu'au 7e mois) en cas de naissance prématurée. Techniquement parlant, cependant, je ne trouve aucun fœtus dans l'utérus pour être une personne.

La religion ne devrait pas avoir d'impact sur la disponibilité des contraceptifs. En réalité, si une personne souhaite réduire le nombre d'avortements, les contraceptifs devraient être facilement disponibles et distribués gratuitement.

un fœtus viable est à environ 30 semaines. Est-ce que je garderais l'avortement légal ? oui, mais probablement des circonstances plus strictes

Je dis non, mais je n'ai vraiment pas d'opinion tranchée sur celui-ci.

Des réponses très simples pour être honnête. Cependant, cela se traduit par un MONSTER POST. Mais, vous avez demandé, alors je vous remercie de lire ceci et de me donner votre avis s'il vous plaît.

1 : Personne n'est revenu, alors comment savoir ? On ne peut que présumer. Pour moi, je présume que c'est un peu comme être endormi - et donc je ne remarquerai pas être mort. La lumière blanche/hors du corps/la chose spirituelle vient de la libération d'un produit chimique connu sous le nom de DMT à l'approche de la mort. Si vous l'injectez à une personne en bonne santé, elle aura les mêmes hallucinations - il y a même un marché noir pour ce genre de choses.

2:Nous ne sommes pas issus des singes, nous venons d'un ancêtre commun qui s'est progressivement divisé en toutes les espèces de singes et de singes connues aujourd'hui. Pourquoi sont-ils différents ? Parce que chacun est adapté à sa propre niche dans l'environnement. Canopée ou sol forestier ? Forêt ou savane ? Agile ou fort ? Chacune de ces combinaisons a une niche, et chacune a été comblée. Pour le dire simplement, les singes existent toujours pour la raison "si ce n'est pas cassé, ne le répare pas".

3: S'il faut la menace de l'enfer pour vous empêcher de faire des choses qui blessent les autres, alors je m'inquiète pour vous. Je ne blesse pas les autres parce que je ne voudrais pas être blessé. Les textes religieux en revanche sont souvent très gratuits avec leur violence et leur incitation à la violence. Regardez Elisée et les ours, les filles de Lot, les instructions pour tuer les non-croyants, l'approbation de l'esclavagiste. Pour une liste complète des endroits où la Bible a une très mauvaise moralité, consultez http://www.evilbible.com/

4: Parce que les bananes ne sont pas strictement naturelles. Nous avons pris un plantain et l'avons sélectionné de manière à ce que son fruit soit délicieux, sa forme agréable et qu'il n'ait pas de pépins. Oui. Les bananes n'ont pas de graines. Ils ne se reproduisent que parce que les agriculteurs prennent des boutures de plantes existantes et les font pousser. Si Dieu avait créé les bananes, elles seraient probablement mortes après les dix premières années en Eden (Tout était fourni, alors pourquoi Adam aurait-il besoin d'apprendre à cultiver ?).

5: Parce que l'église a toujours été TOTALEMENT honnête avec la vérité. Vous savez, comme la terre est plate et le centre de l'univers, comme les prêtres ne jouent pas avec les gosses. Voir point 3.

6 : Vraiment ? Eh bien, peut-être pourriez-vous fournir un verset pour que nous puissions voir? Bien sûr, je doute de votre affirmation, mais si vous pouvez fournir des preuves, alors je suis prêt à regarder.

7 : Hoho le gros. Nous ne savons pas encore tout à fait, mais nous avons quelques meilleures suppositions (fournies au bas de ce texte afin de ne pas interrompre le flux des nombres)

8 : un autre gros problème, fourni à la fin.

9:Je ne suis pas géologue (la biologie est mon point fort, d'où les grandes réponses 7 et 8), mais je pense qu'il s'est avéré avoir été formé par le mouvement de la rivière sur des millions d'années. Toutes ces pierres et ces rochers transportés par la rivière agissent un peu comme du papier de verre et le broient lentement.

10 : Le père Noël et le bigfoot ne sont pas définis par la société comme des dieux, donc le terme ne conviendrait pas ici. Cependant, je ne crois pas en eux.

11 : Comment Dieu est-il venu de rien ? Essentiellement, le problème logique est le même avec l'athéisme et le christianisme. Cependant, les scientifiques essaient de comprendre la chose de l'univers, tandis que les chrétiens sont généralement content de dire " Dieu l'a fait, tais-toi ". Pas une réponse très progressive.

12 : L'évolution se fait par petites étapes, vous ne verriez donc jamais un changement aussi important. Ce que vous pouvez constater par vous-même (si vous pouvez vous procurer les produits nécessaires) est une échelle d'évolution plus simple. Attention, c'est techniquement assez dangereux, car vous créez votre propre "superbug" Obtenez une boîte de Pétri d'E.coli. Si vous ne trouvez pas d'E. coli pur, ce qui est probable, frottez simplement vos mains non lavées sur de la gélose (facilement disponible en ligne) mélangée à un antibiotique, par exemple de la pénicilline, qui a été placée dans un petit plateau, comme un bac à plantes. Faites-en un autre sans antibiotique. Voyez-vous comment seuls quelques-uns poussent sur la plaque AB ? ils ont une résistance naturelle à l'AB. Maintenant, faites-les pousser sur de la gélose normale pendant un certain temps pour augmenter leur nombre, puis déplacez-les sur une autre plaque de gélose avec un autre type d'antibiotique, comme la vancomycine. Continuez ainsi avec beaucoup plus d'antibiotiques. Bientôt, vous aurez essentiellement atteint une forme d'évolution accélérée, et maintenant vous avez une bactérie horriblement dangereuse curable par aucun antibiotique connu. Toutes nos félicitations! Normalement, cela se produirait sur des millions d'années, puisque personne ne jette sur nous des sélections de poisons tous les quelques jours, et nous sommes beaucoup plus complexes que les bactéries.

13 : Oui. Incroyable ce qui se passe quand on enveloppe un cadavre dans un tissu.

7- édition étendue : La terre primitive était constituée d'une atmosphère composée de méthane, d'ammoniac, d'hydrogène, de dioxyde de carbone et de monoxyde, et très peu d'oxygène tel que nous avons tendance à le connaître. Si vous les mélangez dans un flacon, que vous le chauffez à la bonne température et que vous y passez une étincelle comme un éclair, vous finissez par fabriquer des acides aminés, des sucres, des lipides (graisses et huiles), etc. essentiellement les éléments constitutifs de la vie. Maintenant, il y a plusieurs idées sur ce qui s'est passé ensuite, mais celle-ci est l'une des plus probables :

Si vous mélangez de l'huile et de l'eau et que vous la secouez, vous obtenez des gouttes d'huile et des gouttes d'eau et tout est très salissant. Si vous faites cela assez longtemps et assez fort, vous obtenez de très petites gouttes d'huile. C'est parce que l'huile est hydrophobe et est repoussée de l'eau. Une goutte présente la surface minimale d'huile touchant l'eau. Dans certains types de lipides, tels que les phospholipides (sur quoi est basée une membrane cellulaire), la partie supérieure de la molécule est attirée par l'eau et la partie inférieure est repoussée. Ainsi, une double couche se forme, que j'essaierai de rassembler et d'un diagramme ascii pour montrer : --key-- o partie phosphate (hydrophile) == partie lipidique (hydrophobe) o== phospholipide (amphipillique- les côtés sont opposés w l'eau

--schéma-- Lorsque ceux-ci sont mélangés avec de l'eau, plusieurs types de structures peuvent se former, dont deux sont énumérés ci-dessous.

--1-- www o== ==o www Ici se forme une sphère

--2-- www o== ==o www o== ==o www ici une sphère creuse est formée. Attendez, une sphère creuse de lipide remplie d'eau ? Cette regards comme une cellule, même si elle ne fonctionne pas. encore. C'est ce qu'on appelle une vésicule

Ceux-ci flottent donc dans la mer. Pendant ce temps, d'autres réactions chimiques se produisent ailleurs. Certains d'entre eux se sont produits dans des bancs de boue, où la grande surface des particules a agi comme un catalyseur pour fabriquer des molécules complexes telles que des protéines aléatoires, des morceaux aléatoires d'ADN, des morceaux aléatoires de je ne sais quoi d'autre. Assez inutile. Mais la mer martèle ces choses et mélange les choses. Certains de ces produits chimiques sont piégés dans les millions de vésicules flottant autour. Aussi assez inutile. Mais ces vésicules ne mesurent qu'une infime fraction de millimètre et la mer est TRÈS grande. Avec des millions d'années à perdre, d'innombrables combinaisons de molécules ont fini par être piégées et libérées des vésicules d'innombrables fois. Jusqu'au jour fatidique, une bonne combinaison est apparue. Cette combinaison a permis à la cellule de laisser entrer de nouveaux matériaux et de copier son ADN. Il n'a peut-être même pas été capable de se diviser correctement, mais le mouvement de la mer pourrait facilement écraser deux vésicules ensemble et les déchirer à nouveau, avec une copie de l'ADN dans chacune. Simple, extrêmement merdique, mais suffisant. Il y en avait maintenant deux. Puis quatre. puis 8. Finalement, l'ADN a été mal copié, et quelque chose s'est cassé, et ainsi un " est mort ". Finalement, l'ADN a été mal copié, mais quelque chose de remarquable s'est produit, et il pourrait faire quelque chose de mieux que son prédécesseur. Et c'est ainsi que l'évolution commence. Peut-être que cela a été tué, ou sinon échoué. Peu importe, nous avons des millions d'années et des kilomètres de mer. Finalement, il en viendra un qui fonctionne.

N'oubliez pas que nos premières cellules n'ont pas besoin d'être capables de faire quoi que ce soit de complexe. Toute leur "nourriture" flotte juste à l'extérieur d'eux. Ils n'avaient pas besoin de photosynthèse ou de créer leurs propres produits chimiques spéciaux, c'était là pour prendre. De nos jours, l'air et l'eau sont pleins d'oxygène corrosif, qui a lentement augmenté au cours de millions d'années (alors que nous avons lentement évolué pour nous en occuper), et tous les produits chimiques utiles sont susceptibles d'être absorbés par des créatures plus sophistiquées. Tout nouvel organisme formé à partir de produits chimiques serait soit mangé, son ADN serait endommagé par l'oxygène ou serait affamé.

8- réalisateurs coupés: Certaines créatures dans le passé ont probablement développé un patch de cellules sensibles à la lumière. Ceux-ci lui ont permis de détecter l'ombre d'un prédateur qui l'aurait tué et il a donc vécu pour passer son "œil". Quelque temps plus tard, ce dispositif de sauvetage pratique est si courant dans la population qu'il devient la norme, et ceux qui n'en ont pas sont rapidement mangés. Ensuite, un animal fait pousser un patch de peau protectrice claire sur l'"œil". Cela l'empêche d'être endommagé. Finalement, ceux qui ont les yeux sujets aux dommages sont mangés. Ensuite, cela devient normal. Puis on a développé un gonflement de forme étrange dans la zone claire. Cela lui permet de focaliser vaguement la lumière et de détecter des formes, pas des ombres. Ensuite, il se peut que des muscles se développent accidentellement sur le gonflement, provoquant une lentille focalisable. Ou muscle devant le cristallin, provoquant un iris rudimentaire. Lentement, nous obtenons quelque chose qui ressemble à un œil. Bien sûr, cela ne s'est peut-être pas produit dans cet ordre, et cela réduit toutes les impasses que certaines créatures ont pu avoir qui étaient vraiment inutiles, comme je ne sais pas, des yeux tournés vers l'intérieur qui le tuent très rapidement ou de très bonnes améliorations comme des yeux comme des cyclopes de xmen qui l'auraient totalement sauvé des prédateurs, s'il n'était pas mort d'une infection de merde avant de pouvoir se reproduire. Exemple stupide, mais il fait mon point.


Ouverture d'un nouveau livre pour suivre RattleSnake Fire

Ma vie est extrêmement difficile à raconter. Il est tissé de thèmes extrêmes - abus sexuels, contrôle de l'esprit, extraterrestres, mysticisme - et de réalisations qui me rendent timide, d'échecs qui m'embarrassent et de faits critiques qui embarrassent les autres.

Et aucun des thèmes, pour simplifier, ne peut être caché ou occulté, car chacun s'entrecroise et explique parfois les autres.

Je ne peux pas commencer par le début, car soit c'est ennuyeux, soit si je raconte certains détails, ça sonne trop woo-woo.

Comme je suis presque toujours interrompu assez tôt avec la question, "Pourquoi toi?"Je pense que je vais commencer par là.

Cela peut être un certain nombre de choses, mais c'est probablement toutes ensemble. Plus le fait que j'ai gagné "la loterie.”

(Vous vous souvenez de cette nouvelle classique et effrayante, « La loterie » ? Nous l'avons lu une fois à l'école primaire et à nouveau au lycée, à propos de une communauté qui tuait une personne chaque année par lapidation, une personne tirée au sort.)

Mon billet de loterie pour cette vie folle a peut-être été aussi simple que ma date de naissance. Je suis né lors d'une pleine lune, un lundi (jour de la lune), au milieu du cancer, également connu sous le nom de Moon Child.

Et ce n'était pas seulement une pleine lune, quelque part à l'intérieur de cette fenêtre de 24 heures non, je suis né 8 minutes avant la pleine lune, 8/(24吸) = 5/1 000ème de degré de perfection. L'énergie de la Lune était forte. (Astronomique cartes, pas astrologique, montrez la coïncidence.)

Les chiffres aussi : je suis né le 7 juillet 1952 − 5+2 totalisant 7. Trois sept. Puis ma mère m'a donné un nom de 7 lettres : Jean Ann.

Mon nom de famille, à la naissance et maintenant, est Eisenhower. Mon père était le cousin germain de Dwight, qui a été nommé plus tard sur le ticket de la République pour le président des États-Unis le jour de ma naissance. Le lendemain, le journal local donnerait à ma naissance une courte chronique pour faire remarquer la coïncidence.

Peut-être que toutes ces coïncidences expliquent mon ticket de loterie gagnant/perdant. Ou peut-être que le contrôle mental était déjà dans la famille.

[Je développerai plus tard : Eisenhowers = Iron Hewers (société secrète protégeant les secrets de la métallurgie pour le roi). Grand-père vétérinaire hollywoodien du prêteur d'argent Rin-Tin-Tin – Mason –. Père Navy CASU 33 – mystère non résolu.

[Petersens – Mormons. Grand-mère avec son maître. Mère, j'ai vu changer les altères, en transe. Terreur inexpliquée concernant les mormons. Flashback du rituel de la petite enfance.]

J'ai l'impression d'avoir gagné/perdu à la loterie et j'ai eu droit à MK. Puis, ayant développé une mauvaise attitude envers notre culture à cause de MK, j'ai rejoint la contre-culture et j'ai offensé mes maîtres encore et encore, en commençant par rejeter l'invitation d'une autre société secrète, en les appelant "plastique", accepter leur invitation à « les essayer », prendre les vœux, puis désactiver et rompre mes vœux. Je suppose que mes actions ont entraîné une autre couche de MK, car ils nous ont avertis que la rupture de nos vœux aurait de graves conséquences (ce que je ne croyais pas, car c'était contraire aux "valeurs américaines").

Dans la vingtaine, je suis devenu un militant pour la paix, et plus tard pour la justice sociale et la durabilité environnementale. En cours de route, j'ai insulté le FBI avec des communiqués de presse exposant leurs déclarations les plus incriminantes que j'ai envoyées à 600 grands médias du monde entier, presque tous les jours du procès fédéral de 6 semaines "Judi Bari contre FBI" et le Le FBI a été reconnu coupable.

Ils m'ont regardé dans les couloirs du palais de justice, des mecs effrayants. Ils ont peut-être intensifié mon traitement à l'époque et après le procès, lorsque je vivais seul dans le désert, les choses sont devenues extrêmement effrayantes après le procès, au point que j'étais prêt à abandonner cette vie.

Peut-être qu'ils ont encore amplifié mon MK lorsque j'ai publié mon livre. Et peut-être qu'ils l'ont encore amplifié chaque fois que je publiais un blog ou une vidéo particulièrement percutant. Il semble y avoir des corrélations.

Alors maintenant que je vous ai donné un aperçu de mon histoire, j'ai peut-être répondu à la Pourquoi?, et j'ai éliminé ma paranoïa – ou démontré et reconnu au moins – permettez-moi de vous raconter mon histoire….

Dans mes prochains mémoires, je résumerai brièvement ma vie jusqu'en 2007, telle qu'elle est détaillée dans RattleSnake Fire: un mémoire d'expérience extra-dimensionnelle, et passent la majeure partie du livre à raconter les huit dernières années.

Pour m'aider à envelopper mon cerveau autour de tout – mon esprit fracturé et fragmenté plein d'expériences est souvent difficile à retenir dans son ensemble – j'ai créé une base de données pour enregistrer toutes mes expériences anormales, de sublimes à terrifiantes, tout hors le normal. Ma liste est presque 700 articles de long, et la dernière moitié d'entre eux ont eu lieu au cours des 5 dernières années. Les choses s'accélèrent.

Retour d'information? Comment est-ce pour ouvrir une mise à jour de mon histoire?

Merci de partager si vous trouvez cette information importante !

Comme ça:


Notre blog

2021 a marqué la première fois que Rockbridge a dû annuler son émission de variétés annuelle, inspirant Mandy Ball, directrice musicale, à inviter les étudiants à participer à une rétrospective musicale. Le 18 mai, les élèves présenteront une collection d'actes qui interprèteront musicalement l'histoire de leurs expériences au cours de la dernière année.

Les élèves ont sélectionné un large éventail d'actes qui vont d'un ensemble a cappella à la danse en passant par des chansons de comédies musicales populaires. L'événement sera combiné avec le concert de printemps de l'école supérieure et l'exposition d'art de l'Académie Rockbridge sera ouverte à un public avec des billets disponibles en nombre limité, au campus Evergreen de Rockbridge. L'événement combiné s'appelle Fine Arts Showcase&mdasha musical, concert de printemps et exposition d'art en un seul événement. Le personnel étudie également la possibilité de diffuser l'émission en direct, dont les détails restent à déterminer.

Ball a parlé de sa vision du projet des étudiants et a déclaré: "J'espérais qu'ils essaieraient d'exprimer musicalement certains des aspects les plus difficiles de COVID et de la quarantaine et de l'été 2020 parce que nous avons vraiment traversé beaucoup de choses en tant que culture." Dans En particulier, les actes partagent les réflexions des étudiants sur la quarantaine et les tensions estivales résultant de l'injustice raciale. Elle a dit que les étudiants ont exprimé leur intérêt pour cette idée lorsqu'elle leur a proposé, en disant: "Ils semblaient vraiment aimer cette idée d'exprimer les choses qu'ils ressentaient pendant COVID, mais aussi de pouvoir exécuter une plus grande variété de styles que nous le serions normalement. capable de faire dans un concert de printemps."

Pour les personnes âgées qui participent depuis longtemps aux représentations musicales et théâtrales de Rockbridge, cela leur a permis d'avoir une dernière Hourra. "I've been doing theater stuff for years now and without something like this there would have been no closure to that," said Sean Fitch, senior.

Leah Ball, senior, also echoed this thought, saying, "It really is a gift that we're able to perform."

Tomi Akinyelu, junior, expresses her thoughts about the show, saying, "It seems like a really fun way to give joy to the community during COVID because we can't meet and do things that are too big." In addition to this being an opportunity for students to tell their stories, hopefully it will bless the broader community as well, by providing a unique artistic perspective of the past year. "I hope that people will be able to look back on this whole COVID period and recognize the good parts of it, the funny parts of it, the parts in which we needed to listen and learn, and the parts where we looked forward to hope," she said.

Throughout this past year, many have seen that even when we are surrounded by unexpected challenges and loss, taking the time to focus our thoughts on appreciating the beauty around us is well worth the effort. Ball described the value she saw in performing this show, saying, "I think it's important to keep fighting for beauty when everything around us looks ugly." She further spoke on this point, saying, "It redeems them in a way, while still honestly giving expression to the pain and sadness that created them."

STEM at Rockbridge Academy

Eighth-grader Theodore Grev had a problem. Every time he camped, his sleeping hammock gave him trouble. Setting up at night in the woods, he couldn&rsquot see to secure the knots for his tarp covering. Sometimes the tarp would blow away in the middle of the night, leaving him cold and wet.

When he saw the invitation for the Rockbridge STEM Club (Science, Technology, Engineering, and Math), Theodore decided to turn his problem into a science project. Quarantining at home during the summer COVID shutdown, he built one configuration after another, carefully recording the amount of time it took to set up each model. He finally settled on the best one: it took 8 minutes and 30 seconds to assemble and stayed up all night without fail. This winter, he entered it the Regional Science and Engineering Expo. He and his friends have also started using it on their camping trips, with great success.

Theodore is just one of several participants in the STEM Club at Rockbridge Academy.

Other projects this year have included creating an accurate clock with a 3D printer designing a walking robot building a low-pollution cooking stove to save lives in the third world and testing the safety of personal passwords. The club&rsquos record is strong. Last year, freshman Josh Phillips took home 6 awards for his &ldquoCooking Shouldn&rsquot Kill&rdquo cookstove design. The year before that, junior Ryan McDowell took his computer security project to the Intel International Science and Engineering Fair (ISEF) and won a &ldquoCyber Pioneer&rdquo honorable mention from the National Security Agency.

How does this work at a classical, Christian school of only 165 middle and high school students? As STEM fields are promoted more heavily in the culture, classical, Christian schools&mdashusually much smaller than their public counterparts&mdashare often questioned about their ability to measure up.

At Rockbridge Academy, the curriculum includes a strong STEM track of earth science, biology, chemistry, and physics algebra, geometry, trigonometry, and calculus and analytical science and logic, which train students to test arguments and formulate proofs. For several years, Rockbridge students have also participated in the American Math Competition and regional and state-wide Science Olympiads, placing well in both.

The study of science and math is historically classical and Christian&mdashgrounded firmly in the liberal arts and driven by a desire to comprehend Creation. Classical educators like to quote Apple founder Steve Jobs: &ldquoTechnology alone is not enough&hellipit&rsquos technology married with liberal arts, married with the humanities, that yields us the result that makes our hearts sing.&rdquo

&ldquoTechnology alone is not enough&hellipit&rsquos technology married with liberal arts, married with the humanities, that yields us the result that makes our hearts sing.&rdquo Steve jobs

At Rockbridge, watching students at work DOES make the heart sing.

Cathy Phillips, a graduate of the US Naval Academy with a degree in aero engineering, started the Rockbridge STEM Club when her son Josh was entering high school. Josh had always had a scientific bent, and she wanted to provide an opportunity for students like him to pursue that bent beyond the classroom.

Mrs. Phillips sees excellence in math and the sciences as flowing naturally from a classical education, which girds students with a strong foundation in facts, then invites them to ask the &ldquowhy&rdquo behind those facts&mdashand equips them to present their findings with skill and winsomeness. She notes that classically educated students typically have a strong desire to learn and a strong background in critical thinking. This translates into excellent questions and the persevering spirit to bring their projects to completion.

This year&rsquos participants are competing in a variety of events: the Maryland Engineering Challenge, the County Regional Science and Engineering Expo, and the Junior Science and Humanities Symposium,

Freshman Michael Grube is building a remote-controlled model cargo ship for the Maryland Engineering Challenge. He&rsquos grappling with college-level math and nautical design, but Rockbridge has trained him in fundamental math concepts that are serving him well. Also for the Challenge, sisters Kait and Maddie Atwood are working with Sean Fitch to design and build a walking robot that walks on 2 legs over uneven terrain. And Josh Phillips created a bridge design for the &ldquoWood Bridge Challenge&rdquo category of the competition and won first place!

Theodore Grev entered his practical hammock design in the County Regional Science and Engineering Expo. Seventh-grader Micah Farris, who has always had a bent for engineering and enjoys experimenting on his own, decided to create his own clock with a 3D printer. Both of them took 2nd place. The printing took about 100 hours, and there were long days (and nights) of assembling and disassembling the clock, testing different springs, recording the results again and again. Thankfully, he says, his training at Rockbridge had already trained him to be persistent.

Josh Phillips, who won 6 county awards for his &ldquoCooking Shouldn&rsquot Kill&rdquo cookstove design last year, has improved his design and is taking it to the Junior Science and Humanities Symposium (a DOD competition) in 2021. Juniors Emma Williams and Hannah Skwarek decided to examine the effectiveness of common password security questions. After winning the approval of an Institutional Review Board, they conducted multiple interviews, collected online data from their subjects, and determined which questions offer greater security. They are off to compete on the national level.

Writing and presenting the final project for a panel of experts is a major component of all of these competitions. Yet the students consistently expressed that that was the &ldquoeasy part.&rdquo At Rockbridge, they&rsquove been honing those skills for years.

While small classical schools may not offer a wide array of specialized math and science classes, they do offer classes that are rigorous, deep, and integrated with one another. In a STEM world that changes with blinding speed and often denies the existence of God, classical Christian education trains adept and willing learners&mdashall while affirming the beauty of creation and greatness of the Creator. These competitions don&rsquot just introduce students to a STEM network of friends and colleagues they also give them opportunities to shine the light of Christ to a world that needs Him.

Why NOT Latin?

At some point (or multiple points) during the school year, every Latin teacher will be asked the same question. Sometimes we encounter it at parent-teacher conferences, in the classroom, or we are asked to speak on it at back to school nights. We reach for our perfectly scripted and practiced answer that we have used time and time again when asked &ldquowhy learn Latin?&rdquo This answer usually includes a list of 5 - 10 reasons ranging from the connection to English grammar and etymology, the integration with literature, history, and philosophy, and the different levels of practicality for future studies. While all of those reasons are true and valid, the reasons to study and even master Latin are far more significant and rewarding than those already mentioned. Before I go into what they are, let me point out a few things about education in today&rsquos schools.

There is a shift happening in education. This shift is not a new one, but a slow and gradual progression spanning many decades. The progression is a movement away from education for the sake of character and well-roundedness to education for the sake of specializing and salary. The purpose of education in today&rsquos schools is becoming increasingly utilitarian. If subject X does not directly yield a certain dollar figure in the student&rsquos future paycheck or a tangible increase on the SAT, then the benefit of spending time and effort studying subject X is called into question.

I think it is safe to assume that those reading this article find value in the classical model of education. Classical education strives for a balance and unity of a student&rsquos character and their functional intelligence. By equipping students with a multi-faceted and dynamic curriculum, classical education and, especially, Christian education offers students a humble appreciation for the beautiful world around us and the intellectual aptitude to grapple with it from all vantage points. Focusing on the utilitarian benefit of education alone quickly eliminates many studies and practices that have immense benefit to the formation and education of children. I'll give an example.

Most children in America grow up learning an instrument and playing a team sport. The reason for this is not, in most cases, because their parents feel confident that their children will be professional musicians or athletes one day. The reason they are enrolled in these programs is for a less utilitarian, but equally beneficial reason. Those programs equip and train children in skills that they will find rewarding in all areas of life down the road. The skills of teamwork, discipline, attention to detail, leadership, and even humble failure will not only give them greater success academically, but also socially and professionally as well.

In the same way, Latin equips students with equally important skills, not to mention that it unlocks more depth and integration with their other areas of study. Latin encourages the cultivation of indispensable character values as well as more practical, educational skills. Memorizing Latin vocabulary requires discipline and hard work. Understanding Latin grammar and parsing sentences requires logic and deductive reasoning.

Translating original Latin texts requires attention to detail, critical thinking, and the humility to continue to grapple with the text even if you fail the first several times. Going beyond these practical skills, the integration, depth, and richness that Latin offers should not be overlooked.

These values not only benefit the character of each student, but also serve to broaden and deepen their understanding of the world around them. One might ask the question though, &ldquowhy not spanish or french?&rdquo While the study of any language yields immense benefits to students, Latin links us with history, art, philosophy, literature, and theology in ways that no other language can. Consider the following question.

How many parents would be impressed and would deem the education &ldquoworth it&rdquo if our students could do the following: If they could walk into the halls of Harvard and be able to read the Latin inscriptions of the walls? If they could leave their biology, pre-med, and pre-law classes with a deeper understanding because all the terminology is in a language they already know? If they could travel abroad and pick up the language easily because of their foundation in Latin? If they could read T.S. Eliot with a greater appreciation because they understand the mythological and historical references? If they could hold their own in a political or philosophical discussion because they had not only read, but translated Cicero, Livy, and Caesar? All of these examples to say, how many parents would deem their child&rsquos education successful if their student were practically and philosophically prepared for any area of study or conversation? The utilitarian benefits of a subject have their place, but fall flat when divorced from its connection and integration with the rest of the world. The practical skills that Latin affords students as well as the part it plays in the broader conversation of western heritage make it a seamless and natural addition to the classical curriculum.

When I think about all the skills and richness that my 15+ years of studying Latin has brought to my education, all I can think in response to the question &ldquowhy Latin?&rdquo is &ldquowhy not Latin?&rdquo

Melissa (Caton) Lentz, &lsquo08, graduated Rockbridge as the first female to attend K-12. After studying English and Latin at Hillsdale College, Mel came back to teach Latin at Rockbridge for two years. She now lives in Dallas, TX with her husband, Jon, her two boys, Jackson and Calvin, and their daughter, Penelope.

The History of Oral Exams at Rockbridge Academy

&ldquoIt&rsquos a historical method on how to examine someone and their rhetoric. It&rsquos all about being articulate, thinking on your feet, putting together your thoughts, integrating your subjects, and expressing your world view.&rdquo That&rsquos how Rockbridge&rsquos Headmaster, Roy Griffith, described Rockbridge Academy&rsquos oral examinations. These graded conversations between two teachers and a student are Rockbridge&rsquos unique version of midterms. Every rhetoric student is assigned a fifty-minute slot in which they verbally answer questions about any material from across the subjects they have studied that year. Exams are most successful when students integrate information from multiple subjects in their answer while weaving in their Christian worldview. Thanks to the ingenuity and hard work of the Rockbridge Academy staff, oral exams became a tradition that has been benefiting our rhetoric students for years.

Back in 2007, the Rockbridge staff was struggling with the idea of exams. Midterms and finals felt like time consuming disruptions to learning, but the students' understanding of the material still needed to be assessed. Mike McKenna, Rockbridge&rsquos Headmaster from 2000-2015, said, &ldquoWe started by asking the question, "Why?" Why midterms and final exams? Do we have to do it the same old way that everybody does it?&rdquo It turns out, the answer is no. McKenna said, &ldquoWe wanted to think outside the box to come up with a way to assess the students' understanding of what they were learning, but we also wanted to do it in a way that was in accordance with a classical model.&rdquo Ralph Janikowski, who was Rockbridge&rsquos upper school principal from 2005-2016, came up with the solution that fit all of these criteria: oral exams.

The oral exams concept put Rockbridge into relatively uncharted territories in the world of high school. As far as Rockbridge knew, no one else&mdashnot even other classical Christian schools&mdashwere doing something like this. Rockbridge made oral exams more casual than typical midterms by encouraging students to take the conversation in the direction of a subject matter that interests them and to articulate the thought process behind what they are learning and why it is significant rather than asking obscure questions or simply getting the student to parrot information they have memorized. Heidi Stevens, a retired Rockbridge art teacher who was on staff at Rockbridge for twenty years, said that orals were originally meant to be something you could do without having to study if you paid attention and participated in class you would be fine.

McKenna said, &ldquoI always wanted the students to feel like they were having a dinnertime conversation with Uncle Mike about what they were learning at school.&rdquo Despite this, the students are understandably intimidated in their first year of exams. But it seems that as the years progress, the students become more and more comfortable. Each sophomore class is almost always nervous, but juniors are usually a bit more comfortable, and seniors tend to enjoy the experience. Oral exams are actually more convenient for students because, &ldquorather than taking an hour written exam in each subject over the course of a day or two, now they [have] a fifty-minute conversation with their teachers. And then they [are] allowed to spend the rest of the day getting some solid work done on their thesis papers,&rdquo said McKenna. Oral exams ended up being exactly what Rockbridge rhetoric students needed, in so many ways.

Fast forward fourteen years, and oral exams are still going strong, much in the same manner that they began. Two teachers still act as interlocutors, terrifying sophomores and exciting seniors for their fifty-minute graded conversation. Through the years of doing oral exams, the benefits this unique test offers have become apparent. The testing method itself gives the student more freedom to express themselves and what they believe. McKenna put it this way: &ldquoIf I talk to you about your view of mathematics I can see whether you understand it from a biblical perspective or not. But, if I put a trigonometric equation in front of you and ask you to solve it, you could be a Secularist or a Christian and still solve that problem. I won&rsquot understand your worldview.&rdquo Having a worldview and being able to winsomely express it is an important part of Rockbridge&rsquos education.

In a blurb about oral exams in the 2007-2008 Rockbridge Yearbook, former Rockbridge teacher Donna Duarte said, &ldquo&lsquoOrals are an appropriate form of evaluating a rhetoric student&rsquos progress, and the goal is to indicate how the student is progressing toward an integrated biblical worldview.&rsquo&rdquo

Oral exams also provide students with ample future benefits. Nathan Griffith, Rockbridge teacher and former Rockbridge student, said, &ldquoOrals are preparing you to have a long conversation about topics you may not be comfortable talking about,&rdquo and also that &ldquoit&rsquos a great opportunity to get comfortable talking to someone in authority over you.&rdquo Being able to think through difficult questions as well as verbally articulate answers are valuable life skills.

Emma Williams, Rockbridge eleventh grader, said, &ldquoI can just picture myself being really nervous for an interview or something, but now I will be much more confident having done orals.&rdquo Oral examinations fit perfectly into the rhetoric years as they test both knowledge and oratory skills, allowing a student to weave together what they have learned with their worldview. Oral exams are the optimal midterms for Rockbridge Academy because the integration that naturally occurs demonstrates that a classical education is a Christ-centered education.

Olivia Reardon, &lsquo22, loves to write and can usually be found reading a good book. She is part of a dance company and enjoys spending time with friends and eating ice cream.

Debate: Adaptability to Overcome Disappointment

During a normal year, the Rockbridge Academy debate team would travel to Virginia and stay at the Lawings&rsquo grandparents&rsquo home for a weekend of debating at Summit Christian Academy. However, it has become exceedingly obvious that 2020 is anything but a normal year. Due to Covid-19, the three schools participating in the tournament were already restricted to Zooming into the debates from their respective school buildings. But a last-minute Covid-19 closure at Rockbridge meant that all our debaters were forced to pivot once again and debate from their homes. As a first year debater and student used to Covid related disruptions, I prepared myself for a disaster. But Rockbridge debaters made it happen, communicating with their partners on the phone during prep time and presenting their cases from their home offices, bedrooms, and basements. Despite this unpredictable year, the debate team has had a rewarding and successful start.

So many things have changed this school year, but the benefits of debate have remained steadfast. Whether you are a novice, JV, or Varsity debater, there are opportunities to learn and hone skills. Trinity Jordan, Rockbridge eleventh grader and first year debater, said, &ldquoIt definitely brings me out of my comfort zone because I don&rsquot like to put my opinion out there a lot, but debate has caused me to be more confident in what I say.&rdquo

Being able to think logically and compose winsome arguments are extremely beneficial skills. As Michael Grube, Rockbridge ninth grader and second year debater, put it, &ldquoPeople these days don&rsquot really argue what is true they just argue what they feel. So debate is really good at teaching you how to argue truth through reasoning and support for your arguments.&rdquo In just my first few months of debate, I have become much more confident in my ability to think and respond on my feet.

Luke Sweeney, Rockbridge senior who has been in debate since eighth grade, said, &ldquoIt definitely helps with listening and being able to compose clear, coherent arguments on the spot, because in almost every debate you get an argument that you&rsquove never heard before and in the next speech you have to give a refutation.&rdquo In other words, you have to be adaptable. Debate teaches students how to think on their feet and adjust quickly to new information or an unforeseen situation. I truly think that the training and preparation we did in debate class better prepared the team to pivot last minute and make debating from their homes work. Doing debate serves so much more of a purpose than just filling the elective slot. It prepares you to think critically and respond persuasively in real life.

Despite the less than desirable circumstances, the Rockbridge debate team has had a successful year thus far. In Varsity, Luke Sweeney and Jack McLaughlin won third place. In JV, Michael Grube and Kait Atwood won first place and Nash Bailey and Olivia Reardon won third place. Perhaps the biggest success however, is how the debate team has been able to build community with one another despite Covid-19 restrictions. Going outside, playing games to improve our speech and improvisation, and preparing for the tournament with one another has brought students from all different grades and debating experiences together. Jordan said, &ldquoIt is a really uplifting community. I especially noticed it when we were doing our practice debates they give us a lot of constructive criticism but in the nicest way possible.&rdquo The Rockbridge Academy debate team was able to overcome unanticipated obstacles and participate in a successful debate tournament by allowing our plan to be adapted to God&rsquos perfect one.

Olivia Reardon, &lsquo22, loves to write and can usually be found reading a good book. She is part of a dance company and enjoys spending time with friends and eating ice cream.